top of page

Entretenir les crins de votre Irish Cob

Dernière mise à jour : 24 juil. 2023

Si on apprécie autant l'Irish Cob c'est aussi pour ses longs crins sortis tout droit des magazines. Mais c'est également une vraie difficulté à entretenir alors à Firfol on a décidé de vous partager nos "trucs et astuces" pour vous faciliter la vie.



1- Le soin des crins


Nettoyer ses crins


Avant de commencer à démêler vos crins, il est important d'enlever toute la boue et la paille. Cela peut paraître bête mais cela vous permettra à la fois de ne pas casser les crins et de faciliter le démêlage ensuite.


Pour cela vous vous armerez de votre bouchon, d'un peu d'huile de coude et de votre patience.


Vous commencerez par enlever les grands brins de paille de votre queue et de votre crinière avec vos mains pour aller plus vite. Pour la boue et les petits bouts de paille, le bouchon sera votre meilleur allié.

Vous commencez par brosser la queue en débutant par l'extérieur puis en continuant par l'épaisseur de la queue en faisant petit bout par petit bout.

Vous utilisez le même procédé pour la crinière et pensant bien à brosser le côté extérieur et celui vers le cheval.


Démêler les crins sans les casser


Pour démêler votre crinière et votre queue sans les casser, il est primordial d'utiliser une brosse prévue à cet effet, comme une brosse à crin. L'utilisation d'une étrille finlandaise ou d'une magic brush (et tous ses dérivés) arrachera beaucoup de crins et rendra votre démêlage long et difficile.


Pour votre queue la meilleur option pour vous faciliter la tache sera d'utiliser un démêlant que vous appliquerez au début de votre pansage pour lui laisser le temps d'agir.

Ensuite pour ne pas casser et fragiliser vos crins nous vous conseillons de rouler la queue sur elle même pour ne pas leurs tirer dessus, puis de brosser de bas vers le haut en déroulant petit à petit votre queue.


Pour la crinière, nous déconseillons d'utiliser du démêlant. Effectivement, si vous avez besoin de vous tenir aux crins pendant votre séance cela peut-être compliqué car le démêlant rendra les crins glissants. Cela peut également rendre plus difficile la tenue des rênes en main.

Pour démêler la crinière en cassant le moins de crins possible, nous conseillons de procéder par section. Vous prenez une petite poignée de crins dans votre main que vous tenez de sorte à ne pas les tirer quand vous brosser. Ensuite comme pour la queue vous démarrez du bas puis remonter petit à petit vers la base de la crinière. Vous recommencez jusqu'à ce que votre crinière soit parfaitement démêlée.


Entretenir les longs crins


Pour conserver des crins longs qui se cassent moins et brillants plusieurs méthodes existent.


Vous pouvez notamment nourrir vos crins grâce à de l'huile d'amande douce ou de ricin par exemple. Pour cela faites pénétrer une petite noisette d'huile sur la base de la crinière cela rendra vos crins fortifiés.


Certaines personnes avec leur chevaux au pré apprécient tresser la crinière pour éviter que des nœuds se forment trop régulièrement. Cependant tresser la crinière trop régulièrement fragilise et peut causer la casse des crins. Cela empêche également au cheval de se protéger des intempéries (pluies, insectes)


Pour nettoyer la queue de votre Irish si celle ci contient du blanc, vous pouvez utiliser du shampoing violet spécial cheval conçu pour retirer les reflets jaunes


2- Le saviez vous ?


L'utilité des crins chez le cheval


En été, il est déconseillé de couper la crinière en brosse ou de la couper très court car la crinière permet au cheval de se défendre face aux insectes qui viennent s'approcher de sa tête (notamment les mouches qui viennent aux coins des yeux). Lors d'intempéries la crinière permet au cheval de se protéger de la pluie.


En bâtant sa queue, le cheval peut également chasser les mouches sur ses flancs et autre partie du corps.


La dermite chez le cheval


La dermite est une maladie de peau que l'on retrouve chez certains chevaux à l'arrivée des beaux jours et qui disparaît au cours de l'automne. Cette maladie est due à une hypersensibilité de certains équidés aux allergènes de la salive de moucherons.


La dermite se localise principalement au niveau de la base de la queue et de la crinière. On la reconnaît à cause des boutons papules que l'on retrouve peu de temps après les piqures. Suite à cela le cheval va frénétiquement venir se gratter ce qui engendre l'apparition de croûtes et la casse des crins.


Si ces réactions ne sont pas traitées et qu'elles apparaissent d'année en année cela peut finir par créer une peau plus épaisse ne permettant plus aux poils et aux crins de pousser.


Malheureusement, il n'existe pas de traitement spécifique pour soigner cette maladie. On conseille donc d'utiliser des couvertures anti-mouches intégrale pour empêcher au maximum aux moucherons de venir piquer les chevaux et d'utiliser des produits apaisant et cicatrisant pour diminuer le risque d'apparition de lésions importantes de la peau.


En conclusion :


Nos conseils sont non-exhaustifs et peuvent être complétés par d'autre de vos astuces si vous en avez.

N'oubliez pas que le bien-être de vos Irish Cob est la priorité et qu'ils le valent bien !






287 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page